En savoir plus sur le certificat médical course à pied

S’il est facile de pratiquer de la course à pied seul de son côté, savez-vous qu’il est nécessaire de fournir certains documents pour participer à une course officielle ? Il est notamment indispensable de s’être muni d’un certificat médical attestant de votre capacité à pratiquer la course à pied.

Pourquoi faut-il un certificat médical pour une course à pied ?

Dans la mesure où la course à pied est pratiquée en dehors d’un club sportif et où une licence liée à une fédération n’est pas nécessaire, rien ne vous couvre dans le cadre d’une compétition. Si vous êtes licencié FFA (Fédération Française d’Athlétisme), FFCO (Fédération Française de Course d’Orientation), FFTRI (Fédération Française de Triathlon), Ufolep (Union française des œuvres laïques d’éducation physique), etc., vous êtes de facto autorisé à participer à des compétitions liées à la course à pied. En revanche, si vous êtes un « coureur loisir » et que vous ne disposez donc pas de licence, l’organisateur de la course est tenu (par la loi) de vous demander de fournir un certificat médical pour la course à pied. Cela le décharge de toute responsabilité en cas de problème physique dont un coureur pourrait être victime.

Ce que doit mentionner le certificat médical

certificat médical course à piedLa validité du certificat médical de course à pied est admissible si le professionnel de santé a explicitement mentionné l’absence de contre-indication à la pratique sportive en compétition (ne pas oublier de faire inscrire la mention « en compétition »). Prendre rendez-vous chez un médecin pour une consultation est donc indispensable. Un certificat médical modèle comprend donc le nom du médecin suivi d’une phrase type telle que « certifie que monsieur [ou madame] untel[le] né(e) le… ne présente aucune contre-indication à la pratique de la course à pied en compétition » et complété par la date, le cachet et la signature du médecin.

La durée de validité du certificat médical est d’un an, sachant que les copies sont admises (pas uniquement les originaux). Les personnes qui disposent d’une licence sportive ont en principe eu besoin de fournir ce même certificat médical pour l’obtenir de sorte que leur licence suffit à attester de leur capacité à participer à une compétition. À noter que pour un renouvellement de licence, le certificat médical est valable 3 ans et qu’il suffit de satisfaire à un questionnaire de santé pour l’obtenir.

Les cas particuliers concernant le certificat médical pour la course à pied

La loi française est très précise et elle stipule qu’il n’est pas nécessaire de fournir un certificat de course à pied ou même un certificat médical pour la compétition si l’épreuve concernée n’est pas chronométrée. De même, un licencié de la FFT (Fédération française de tennis) ne pourra pas présenter sa licence pour participer à une course à pied. Bien entendu, celle-ci n’est pas recevable et le participant devra donc fournir un certificat médical adapté à la course à pied selon l’exemple de certificat médical ci-dessus, à moins que le certificat indique une non-contre-indication à la pratique du sport en compétition en général.